Donne-moi tes matins

Si tu m’aimes, donne-moi pas d’cadeaux.

C’est bientôt ma fête.

Ç’te journée-là revient tout l’temps trop vite pis c’est la moins l’fun de toute-l’année-entière-au-complet, j’trouve. J’prendrais un break mais les chiffres, eux, y veulent pas arrêter d’augmenter.

Ç’t’année, j’veux pas d’cadeaux. J’veux juste des promesses, c’est ben plus beau.

J’aimerais ça qu’tu m’jures d’être toujours là pour regarder mon âge s’additionner jusqu’à ç’que la vie soit trop tannée.

J’trouve que c’est moins épeurant d’avancer quand on est deux.

Quatre bras ça va mieux pour briser les murs qui s’bâtissent en plein milieu d’notre chemin pis qui nous bloquent pas-juste-un-peu.

Quatre yeux ça va mieux pour voir arriver de loin les obstacles qui s’en viennent cogner à notre porte.

Bref, ç’t’année, j’veux pas d’cadeaux.

J’veux des promesses, pis j’veux ta peau. C’est ben plus beau.

J’veux m’réveiller avec la joue collée su’l cuir de ton bras pendant qu’tu m’regardes avec tes yeux sparkly qui brillent pas-trop-juste-assez.

Pis j’veux qu’tu restes là. J’veux jamais qu’tu partes.

Donne-moi tous tes matins.

Ça serait l’plus beau des cadeaux.

T’façon c’est tout ç’que j’veux pis m’semble que des matins ça s’donne bien.

En ouvrant mes yeux, j’veux sentir ta barbe me scratcher l’front pis trouver ça vraiment gossant mais quand même aimer ça dans l’fond.

J’veux qu’on spoon même quand y fait chaud juste parce qu’on est bien quand on étampe nos corps l’un sur l’autre.

Fa’que ç’t’année, j’veux pas d’cadeaux.

J’veux des promesses, j’veux ta peau, pis j’veux tes mots parce que c’est les plus beaux.

J’veux qu’la première chose que j’entende dans ma journée soit tes « bon matin » qui sonnent tellement mieux en vrai qu’ceux qui sont silencieux, ceux qui sont pognés à l’intérieur de mon cellulaire.

J’espère que j’t’en demande pas trop. Je l’sais qu’j’suis pas un cadeau.

Mais au fond tout ç’que j’veux, c’est qu’tu sois là pour prendre ma main pendant que j’souffle mes bougies au lever du soleil.

Donne-moi ta main.

Pis donne-moi tes matins.

Au moins un.

Donne-moi juste ça pis j’vais être correcte.

Advertisements

Une réflexion sur “Donne-moi tes matins

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s