Nos coeurs de robots

D’ailleurs, mon cœur manque de batterie, y lui reste juste 10%, y’as-tu une plug à quelque part ?

SplitShire_IMG_7348

En 2015, j’ai l’pouce programmé pour faire des games de swipe-right pis d’swipe-left que j’gagne presque tout l’temps, j’ai les doigts configurés pour jaser d’la même façon qu’tout l’monde avec des mots qui sont pas dans l’dictionnaire, « slt sa fè 1 bou kon c po parlai », ou avec des ébauches de discussions déjà toutes faites, « salut salut ça va oui toi oui quoi d’neuf rien toi rien », fin d’la conversation on s’reparlera l’an prochain avec mon nouvel iPhone 13SC+.

En 2015, j’ai l’cœur déprogrammé, j’ai l’cœur qui bogue, un cœur qui fait l’même bruit qu’mon Windows 95 quand j’essayais d’le connecter à Internet en coupant la ligne de téléphone d’la maison pis qu’ma mère me criait après parce qu’elle pouvait pus appeler sa meilleure chum, c’est d’même qu’elle l’appelait (mais ç’parce qu’y fallait vraiment que j’m’occupe de mes Neopets™).

En 2015, j’veux qu’le monde m’aime, mais j’veux surtout qu’lui y m’aime, lui là, lui qui m’regarde pas, lui qui regarde son cellulaire, non pas lui, pas lui, pas lui, pas lui, pas lui non plus, je l’sais qu’c’est dur de l’spotter parce qu’y regardent tous leur cellulaire, pas lui, l’autre, lui là-bas, lui aux ch’feux bruns, oui lui. L’autre fois y m’a fait une friend request.

En 2015, l’amour ça existe pus sans les écrans, l’amour c’est quelque chose qu’on download, on télécharge la romance dans nos téléphones pis on la squeeze entre Angry Birds pis Candy Crush, t’façon c’est gratuit sur l’App Store, on laisse ça là au cas où l’envie nous pognerait un soir de s’faire croire que ç’pas un mythe pis qu’on a juste besoin d’texter à un inconnu « à soir tu fais quoi tu veux-tu qu’on s’voit » pour qu’y nous en donne.

En 2015, l’amour on sait pus trop comment ça marche, on sait même pus si on en a vraiment besoin, anyway à ç’qui paraît on peut tout faire maintenant avec la technologie, c’est ça qu’y disent à la télé pis à la télé c’est toujours juste du frais juste du vrai, fa’que à quoi ça sert de s’encombrer d’un autre être humain dans l’fond.

En 2015, on a désinstallé l’amour de notre cœur, de notre corps, de notre être, de notre nous, de notre toute, y’en reste p’t’être encore dans notre tête mais juste parce qu’on s’demande si c’est pas une autre menterie qu’les adultes ont essayé d’nous faire croire toute notre vie comme le Père Noël.

De toute façon en 2015, on aime pus, on like avec nos pouces de robots.

L’amour, on a oublié d’le garder dans les dernières mises à jour de nos cœurs 2.0.

Advertisements

5 réflexions sur “Nos coeurs de robots

  1. C’est un beau texte libérateur et il y a quelques mois j’aurais approuvé x 100000.. Aujourd’hui, mon amoureux quitte tous les samedis pour aller travailler à 400km de notre maison pendant plusieurs jours. Quand on se retrouve sur Skype pour nos « dates » quasi quotidiennes, j’oublie tous les points négatifs de la technologie envahissante.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s