Collabo: Morceau de miche de pain

Texte écrit par Maureen Roberge.

photo-1429554513019-6c61c19ffb7e copy

On ne change pas.
On fait juste toutes sortes de choses qui nous font sentir invincibles contre la stagnation mondiale qui englue les êtres humains depuis des millénaires déjà.
J’sais pas Celine j’sais pas.

Once in a while comes along un film une pièce un morceau de bout de papier qui m’donne espoir dans toute même si
même si

Dans le département des choses qui me chavirent le cœur
y’a peut-être tout le petit monde qui grouille dans le commerce où je travaille.
Ils sont toujours trop occupés à faire du pain à le vendre à l’acheter alors j’en profite je les observe je les dévore j’essaie de garder les images nettes pour quand j’vais partir bientôt.

Le pâtissier qui porte un nom espagnol pour aucune raison de sa Beauce natale qui se révèle assez clairement à chaque fois qu’il ouvre la bouche ça m’a toujours mystifiée j’aime ça les incompatibilités.
C’est un artiste c’est un modèle à part quand il me parle de desserts fancy de ses poissons exotiques des plantes de son potager
Il le sait pas
Il s’en doute même pas
Parce que les bancs d’école l’attiraient pas plus que ça
il y croit pas trop quand je lui dis Dieu que t’es brillant

C’est drôle qu’on conçoive si bien que tous les êtres humains soient différents mais qu’on s’entête à les former formater de la même manière

Dans la fourmilière de miettes de painbiosansgrassanssucre j’ai appris plus que plus que
je préjugeais sûrement beaucoup.

Les gens sont beaux même quand ils ne le sont pas
C’est beau la fragilité de la vieillesse qui s’appuie sur mon comptoir qui prend cinq minutes à se rendre jusqu’à la porte qui peine à descendre la petite allée pavée jusqu’au trottoir
C’est beau parce que ça fait dire Eh my my que j’veux pas finir de même
Mais tu vas finir de même mon p’tit poussin
Pis c’est correct tsé.

Tu vas t’appeler Mrs. Lawrence
tu vas te défendre toute seule contre un cancer
en plus de prendre soin de ton mari
qui des fois se souvient de ton nom
des fois t’appelle comme sa mère
mais chaque matin tu vas appliquer ton rouge à lèvres rouge tu vas fixer ton regard bleu ciel en avant tu vas dire Bonjour MadamelaVie tu vas te souvenir que la petite fille de la boulangerie est irlandaise de descendance
pis tu vas lui acheter une carte de la Saint-Patrick.

Moi j’pars de là avec de la farine plein les cheveux des miettes de pain plein les poches
une carte toute verte
tellement de sourires

Fec j’sais pas Celine j’sais pas si c’est tant pire au fond
On ne change pas
mais on reste pas pire beaux.

maureen-roberge
Carla Rosa Martinez©
Advertisements

Une réflexion sur “Collabo: Morceau de miche de pain

  1. le vieillard en moi, qui hésite toujours à se qualifier de tel, vibre en lisant votre texte

    un jour, ce sera mon tour, dans une ou deux décennies ou, je l’espère, un peu plus encore …

    comment laisser aller sans se laisser aller, un jour à la fois, tout en savourant le pain quotidien

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s