Collabo: J’aurais aimé t’aimer

Texte écrit par Laurence Gagnon.

photo-1444839368740-f0d3572f8067

J’ai lu quelque part que « pour avoir l’étincelle entre deux personnes, il faut d’abord l’avoir en soi ». C’est la chose la plus triste que j’ai jamais lu.

Est-ce que je suis la seule personne qui n’est plus capable d’aimer?

Quand on s’est rencontré, j’étais loin de me douter de tout l’amour que tu allais me donner. De toutes ces choses que tu voudrais me partager, des journées que tu allais me raconter.

Tu m’as invité chez toi pour notre première date officielle. Tu m’as fait à souper. Ça faisait combien de temps qu’un gars n’avait pas prit le temps de me faire à souper ? T’es un gars extraordinaire.

« T’es végétarienne, ça tombe bien, j’avais envie de me forcer ».

T’as pris tout ton amour, tout ton cœur, puis tu l’as mis à la tâche d’apprendre à m’aimer. Mais comment apprendre à m’aimer, quand mon cœur est fermé? Ton cœur était ouvert, pis je l’ai même pas regardé.

J’aurais aimé t’aimer.

Je t’ai vu me texter, pour me demander comment allaient mes journées. Tu voulais me voir plusieurs jours par semaine, parce que tu voulais être avec moi. Me serrer quand ça n’allait pas. Quand j’ai été malade, tu as flatté mes cheveux. Tu as voulu venir à l’hôpital avec moi. Tu as développé des petites jalousies pour les gars autour de moi. Tu voulais vraiment m’aimer. Je voulais vraiment qu’on s’aime. Mais je ne voulais pas tant que ça.

J’aurais voulu t’aimer, comme toi tu essayais.

J’t’ai jamais texté plus que ça. J’ai jamais voulu dire qu’on allait sortir ensemble. J’ai laissé planer le doute, parce que le doute était en moi. J’ai jamais voulu rencontrer tes amis plus que ça, mais je l’ai fait, parce que ça semblait la chose à faire. J’ai jamais voulu rencontrer ta famille, parce que ça c’est un step trop important pour moi. J’aurais aimé les rencontrer, qu’ils fassent partie de ma vie aussi.

J’aurais aimé avoir la force de te prendre dans ma vie.

On est devenu exclusifs, parce que je voulais essayer. Je voulais vraiment. J’avais du respect pour toi.

J’aurais voulu t’aimer. J’aurais voulu t’aimer quand on faisait l’amour, comme les gens qui s’aiment. J’étais bien, blottie sous les draps avec toi, à te regarder être la personne que tu es.

Parce que t’es beau, même si tu penses que non. J’aurais voulu ne jamais regarder le plafond pendant la nuit, en se demandant comment « nous » allait finir. J’aurais voulu parler de toi comme de mon chum, comme du gars que j’aime, qui fait revenir l’étincelle en moi.

T’as toutes les qualités du monde, en plus de donner plus à la personne que tu aimes qu’à toi-même. T’es l’entité du gars dont les filles parlent quand elles disent qu’elles veulent un gars qu’elles pensent mériter. Un gars aimant, ouvert, gentil, fidèle et honnête.

Si on ne s’aime pas d’amour, c’est parce que je ne t’ai jamais laissé la chance de le faire.

J’ai dit non à ton amour, à tes tentatives, et ton amour s’en est rendu compte. Ton amour s’est tassé, a pris du recul, s’est éteint avant même de s’enflammer, a arrêté d’exister pleinement. Tu as douté avec moi. Tu peux aimer encore, t’es capable, le problème c’est moi : j’suis la pire fille sur qui tu pouvais tomber.

Ça a été la chose la plus triste que j’ai jamais faite, dire non à « nous », à la personne que tu es, à ce qu’on aurait pu devenir.

Maintenant j’ai de la peine, je m’ennuie de toi. I cared about you.

T’es pas fucké, c’est moi qui l’est. J’suis brûlée par les deux bouts de la chandelle.

Le « on » est mort, pis mon cœur aussi. C’est pour ça que le « nous » a jamais existé.

J’aurais tellement voulu t’aimer, j’veux encore t’aimer, mais j’ai pas l’étincelle.

Est-ce que c’est possible de la trouver ? Je sais pas, je sais plus.

J’ai juste plus l’étincelle de l’amour tout court.

laurence-gagnon

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s