Collabo: De moi à toi

Texte écrit par Myriam Dupéré.

photo-1450280624943-de28ff588a6d

Je m’étais promis que j’écrirais pas de texte quétaine à mort qui parle de toi.

Mais tu sais comment j’suis.

Je change d’idée à tout bout de champ parce que prendre une décision c’est ben trop compliqué pour moi.

Fa’que me v’là, à écrire quelque chose qui va probablement juste ressembler à un tourbillon de mots qui se suivent à peu près pas pis d’émotions full trop intenses.

C’pas mal ça que j’suis anyway.

Un ouragan de feelings pis d’imagination débordante.

J’pensais pas qu’un gars comme toi pouvait choisir une fille comme moi.

On se l’cachera pas, toi t’es beau pis tu brilles comme une étoile alors que moi, j’ai une démarche incertaine pis j’me cache derrière mes lunettes de nerd.

‘Faut dire qu’il y a plein de filles à tes pieds parce qu’en plus d’être sexy, t’es gentil pour vrai pis ça, c’est rendu pas mal rare.

Mais tu m’as choisi moi.

J’me souviens la première fois qu’on s’est parlés.

En vrai là, parce que Facebook c’est tellement moins real.

Ça compte pas.

Je me sentais comme quand j’ai acheté mes premiers chaussons de ballet.

Comme si j’avais un rêve qui se réalisait enfin.

Pis c’tait pas mal ça en fait.

Parce que ça faisait un bout que tu me trottais dans la tête, depuis que je t’avais remarqué dans le cours de sciences.

Tout d’un coup on passait full de temps ensemble.

On écoutait Netflix, on jasait, on riait, pis ça c’tait ben assez pour mon coeur de p’tite fille en amour.

J’avais la voie lactée au complet dans les yeux quand j’te regardais pis toi aussi, j’l’ai remarqué.

Fa’que un jour, après ben du niaisage pis des what if’s, on s’est dit pourquoi pas.

C’est comme ça que le beau prince a choisi la p’tite nerd qui passe full inaperçue, comme dans les films d’amour trop quétaines qu’on aime pareil parce que c’est cute.

Aujourd’hui ça fait cinq mois que tu partages ma vie.

Cinq beaux mois d’amour, de chialage, de rires pis de chicanes qui-durent-pas-plus-que-quinze-minutes.

Pis malgré tous les « vous avez rien en commun » ben on s’aime pis on est plus que bien ensemble.

Parce que l’amour (j’pense) que c’est ça.

Être assez confortable avec quelqu’un pour être soi-même.

Avoir des étoiles dans les yeux en regardant l’autre.

Être différents, mais se comprendre complètement.

C’pas comme dans les livres.

Le temps s’arrête pas pis la terre continue de tourner.

Mais c’est encore plus beau parce que ça rend heureux.

Pis il y a rien d’plus beau que du monde heureux.

Advertisements

2 réflexions sur “Collabo: De moi à toi

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s