Mon conte de Noël

J’ai toujours réveillonné deux fois plutôt qu’une.

noelphoto-1448832945950-bc85f82891bd.jpg

C’était le 24 décembre 1998 j’avais deux ans et d’mi ou presque j’me préparais à passer mon premier réveillon de Noël chez maman sans papa, les deux passaient leur soirée chacun d’leur bord mais j’le réalisais pas encore j’étais ben trop jeune anyway.

C’est qu’moi j’ai vieilli en pensant qu’une famille ç’tait une semaine chez maman une semaine chez papa, j’savais pas qu’ça existait l’amour-vrai entre deux parents qui habitent sous l’même toit j’avais jamais vu ça, même dans les contes de fées les princesses ont des belles-mères fa’que c’était ça la normale pour ma tête d’enfant.

C’est seulement plus tard que j’ai connu des chanceux qui vivaient pas dans leurs bagages pis qui avaient pas deux chez-eux avec des demi-frères-soeurs pas du même sang, moi ma maison j’la traînais dans ma valise rose à chaque semaine.

C’est en regardant la famille de mes amis qu’j’ai vu qu’l’amour papa-maman ça existait pour vrai que c’était pas juste une légende, le lendemain des pyjamas partys d’ma meilleure amie j’observais que des pas-séparés ça s’lève ensemble le matin ça s’donne un bec sur la joue pendant qu’l’autre beurre ses toasts ça se split les tâches ménagères pis ça dort dans l’même lit, j’trouvais ça beau.

À chaque Noël mes amis aux parents-ensemble étaient jaloux d’moi parce que j’avais deux réveillons deux bas d’laine garnis deux fois plus de cadeaux deux fois plus de fun pis deux fois plus de pâté à la viande, vu d’même c’est vrai qu’ça pouvait paraître cool pas mal pour une petite âme de sept ans.

Fa’que à chaque année c’était le 24 chez maman le 25 chez papa, j’avais le double de toute j’aimais mes deux réveillons mais y m’manquait quelque chose dans l’coeur pareil pis j’avais assez d’tête même quand j’avais avant-dix-ans pour comprendre que c’tait pas une affaire que j’allais trouver en d’ssous du sapin qui allait combler mon vide-manque, ça avait aucun lien avec la nouvelle poupée Bratz que j’avais pas reçue.

J’ai longtemps demandé une famille père-mère-moi dans mes lettres adressées au HOH OHO du Pôle Nord mais j’ai fini par comprendre que des sentiments ça s’forçait pas pis ça s’donnait surtout pas en cadeau.

Des fois j’aimerais ça m’rappeler d’mes Noël de 96-97 parce que moi aussi j’ai eu des papa-maman qui s’aimaient à un point dans ma vie c’est juste dommage que ma mémoire ait effacé mes souvenirs de bébé.

Aujourd’hui j’ai passé l’âge de demander des parents qui s’aiment au père Noël j’ai même passé l’âge de demander quoi qu’ce soit à monsieur barbe-blanche, au fond j’me considère juste vraiment chanceuse d’avoir les deux en bonne santé avec moi même séparés.

Mais chaque année j’ai quand même une pensée pour les enfants qui vivent leur 24 décembre 1998 avec un trou dans l’coeur sans trop comprendre pourquoi pis j’ai juste le goût d’leur dire qu’y sont pas tuseuls pis qu’on survit, on vieillit avec le même sourire que nos amis aux parents-ensemble et juste un peu plus de pâté à la viande dans l’estomac.

Joyeux Noël.

Advertisements

4 réflexions sur “Mon conte de Noël

  1. « au fond j’me considère juste vraiment chanceuse d’avoir les deux en bonne santé avec moi même séparés »

    Cette phrase est venue me chercher, ayant vécu toute ma vie avec un pere manquant et aujourd’hui décédé (son décès n’a rien changé, a part la certitude qu’il ne débarquera pas un jour comme dans un film…). Les gens accordent trop de valeur au matériel et ne réalisent même pas toute la chance qu’ils ont d’avoir des gens qui les aiment autour d’eux! Profitez de chaque instant avec eux, car on ne sait jamais si c’est le dernier!

    Joyeuses fêtes Marika, j’aime beaucoup ce que tu fais, continue!

    Mike

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s