La résolution du corps tout-nu

J’vais manger des frites si j’veux.

photo-1424847651672-bf20a4b0982b.jpeg

Contrairement à tout ceux qui sont su’l party qui sautent de joie qui crient « enfin » qui s’réjouissent a’ec leur flûte à champagne presque vide dans la main gauche pis leur cellulaire dans la main droite pour pouvoir texter « bonne année » en premier à leurs amis sur Facebook, moi derrière le cheese que j’ai de dessiné su’l visage j’suis toujours un peu nostalgique quand une année s’termine.

5.

4.

3.

2.

1.

0. J’dis bye à une année qui r’viendra pus jamais pis aux beaux moments que j’ai vécus dedans qui r’viendront pas eux non plus d’ailleurs. Jamais pantoute.

Mais en même temps j’suis contente de r’partir à neuf, carrément à zéro, le « bonne année » en choeur marque notre énième chance de prendre un nouveau départ y faut juste se botter l’cul pour devenir la personne qu’on veut vraiment être et construire les trois-cent-soixante-cinq prochains jours de notre vie avec soin pour qu’ils nous ressemblent avant d’pouvoir tout effacer pis r’commencer.

C’pour ça qu’tout l’monde se prend des résolutions pis c’pas une mauvaise chose non plus c’est juste que souvent l’12 janvier y’en a déjà pas une seule qui a été tenue.

Cette année j’fais pas exception, moi aussi j’en ai pris des résolutions j’en ai même pris plusieurs j’me suis dit qu’j’allais m’sculpter un beau corps en m’entraînant huit jours sur sept pis en mangeant d’la salade de kale a’ec des smoothies verts mais finalement j’ai flushé ça.

C’parce que j’ai réalisé que j’voulais changer mon mode de vie juste pour être enfin fière de c’que j’suis mais come on c’est pas dix livres en moins sur mes hanches qui devraient faire en sorte que j’m’aime plus, à la place j’ai décidé d’travailler sur mon mental et mes perceptions de moi-même, c’est plus difficile mais c’est mieux parce que l’amour-propre ça part d’la tête pas d’un chiffre sur une balance.

J’ai l’droit d’manger une salade de quinoa au tofu pour dîner pis d’me prendre un morceau d’chocolat après si j’ai encore faim calvaire, ça suffit vouloir essayer d’contrôler son assiette pis virer fou parce que du junk food c’est bon en sale mais qu’ça va toute dans les fesses.

Une fois d’temps en temps on peut-tu s’en foutre.

Fa’que c’est ça ma résolution, c’est qu’mes yeux arrivent à voir mon corps sans être aveuglés par les chiffres de mon poids, c’est que j’me sente pas mal quand j’ai envie d’me prendre une p’tite frite dans un casse-croûte ou du vin rouge au restaurant, c’est que j’me trouve cute quand j’suis tout-nue on va se l’dire ben franchement c’est ça que j’veux pour moi mais aussi pour tout l’monde parce que s’aimer c’est rendu difficile à l’échelle population-au-complet c’est un challenge au quotidien.

J’veux pouvoir me regarder dans l’miroir le 31 décembre 2016 pis être fière de ma face-corps-tête-coeur-moé-toute pis sourire pis m’aimer pis m’trouver belle dedans-dehors, j’veux avoir vécu trois-cent-soixante-cinq jours qui m’ressemblent et être la personne que j’voulais devenir.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s