Quand les étoiles s’aligneront

Quand l’destin devient une histoire d’étoiles.

91656487.jpeg

Toi pis moi on est plus-que-parfait mais on arrive juste à conjuguer l’verbe « aimer » au conditionnel parce que j’aurais pu t’aimer t’aurais pu m’aimer mais c’est qu’on s’est pas rencontrés au beau moment.

La première fois qu’on s’est vus y faisait noir y faisait moyen-chaud, c’était au milieu d’l’automne gris foncé, j’portais mon p’tit manteau préféré pis j’avais frisé mes cheveux sans même savoir que t’existais et qu’tes yeux allaient trouver ça beau que j’ressemble à boucle d’or.

Cette soirée-là y’avait juste la lune pour éclairer nos pas et quelques étoiles aussi mais pas trop, l’ciel était bizarre-brumeux, on était dehors les deux depuis trop longtemps pis on attendait quelque chose mais je sais pas quoi dans l’fond j’m’en souviens pus vraiment, p’t’être qu’on s’attendait mutuellement sans être au courant, p’t’être qu’on attendait l’destin.

J’t’ai vu tu m’as vu, on s’est vu la carapace congelée aux coeurs frettes pis on a trouvé nos faces belles, j’ai souri t’as souri, on a souri pis en deux secondes j’ai eu l’impression qu’ton regard m’a dit d’lire dans ta tête fa’que c’est c’que j’ai fait pis j’ai vu un être que j’voulais vraiment connaître.

Mais j’suis partie t’es parti, on est partis maintenant qu’on avait eu c’qu’on attendait j’imagine, j’ai continué mon chemin sur une route avec pas d’lampadaire mais j’étais éclairée par ma p’tite lueur intérieure que t’avais allumée pis par les pas-beaucoup-d’étoiles, c’est seulement en levant les yeux au ciel qu’j’ai vu qu’les constellations étaient tout-croches pis qu’y avait quelque chose de pas normal dans l’air.

Un peu après, je t’ai revu tu m’as revue, on s’est revus plusieurs fois.

J’ai voulu, t’as voulu, on a voulu former un toi-pis-moi d’amour.

J’ai cru, t’as cru, on a cru qu’ça pourrait fonctionner.

C’est juste que l’destin nous a prouvé l’contraire, c’est qu’on s’est pas rencontrés au beau moment, les étoiles étaient pas alignées pour nous.

J’aurais pu t’aimer t’aurais pu m’aimer on aurait pu s’aimer, vraiment.

Mais en attendant mes sentiments au conditionnel espèrent quand même qu’on puisse au moins s’revoir quand les étoiles s’aligneront.

Une soirée moins noire-brouillard a’ec des constellations qui portent nos noms peut-être m’semble ça serait beau.

M’semble ça serait plus-que-parfait.

Advertisements

Une réflexion sur “Quand les étoiles s’aligneront

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s