Pour mon chacun préféré

À chacun sa chacune, à chacune son chacun t’es mon chacun.


Ça fait longtemps qu’j’ai mis mes feelings en noir sur blanc j’me sens rouillée d’la langue française mais là y faut que j’vide mon dedans-bonheur amoureux j’veux tout te dire pour pas que tu oublies.

J’ai d’la misère à trouver les mots parfaits-forts à la hauteur de c’qui s’passe dans mon coeur pis d’composer des phrases aussi belles que la personne que t’es parce que c’est toi la définition de « merveilleux » dans mon dictionnaire de sentiments je t’aime.

Le plus gros merci de toute ma vie j’le donne à toi pour m’avoir permise d’entrer dans ton quotidien de tuseul, à partir de maintenant on peut s’bâtir un nid douillet ensemble ça serait chaud-beau et réconfortant t’embarques-tu?

J’aime ton tout j’aime les moments qu’on partage, t’épeller « je t’aime » dans l’dos le matin te réveiller à deux heures dans la nuit pour te l’dire et t’aimer la lumière fermée ou même ouverte c’est rendu qu’ça m’dérange même pus ton regard efface mes complexes de fille qui s’sentait brouillon depuis trop longtemps.

J’te trouve beau même quand t’es pas là j’m’ennuie même quand t’es à côté d’moi, t’es mon doux sur le coeur t’es mon baume, mon chacun préféré tu m’fais frissonner j’ai les joues qui picotent quand tes lèvres frôlent les miennes j’suis quétaine je l’sais j’m’excuse (pas).

J’te dis tout ça tout l’temps c’est juste que j’veux pas qu’tu l’oublies jamais c’est du vrai, j’te l’dirais chaque seconde si j’pouvais m’trouves-tu too much?

J’pensais que j’savais c’était quoi aimer avant, la moi-célibataire donnait des conseils à tout l’monde écrivait des textes sur les sentiments et croyait tout connaître sur les mystères du coeur mais j’étais sourde-aveugle et innocente, merci de me montrer c’est quoi l’Amour avec un grand A-majuscule c’est plus majestueux t’es majestueux.

En c’moment j’suis loin t’es loin le nous me manque, je t’écris en espérant que mes mots se rendent à toi avec mes feelings de fille-trop-amoureuse et à mon retour on s’laissera bercer par nos battements d’coeur on s’aimera longtemps on est pas pressés, l’amour pourra nous envelopper-réchauffer notre cocon.

Je t’aime.

J’voulais juste te l’rappeler.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s