L’amour est un funambule

L’amour c’est tough presque-souvent mais à distance c’est mille fois plusse pire parce que le loin ça fait peur et la peur rend les sentiments plus fragiles un p’tit peu.

photo-1468272240963-b147baaa2076
©Adriana Velásquez

De toi jusqu’à moi c’est une addition d’kilomètres, entre nous deux y’a plein d’villes avec des noms bizarres qui m’font rire quand j’passe à côté en char pis y’a des champs pis y’a d’l’asphalte beaucoup d’asphalte trois heures d’asphalte.

T’aimer à distance c’est comme étirer un élastique de Laval à Québec en tirant chacun d’son bord, y devient mince-très pis t’as peur qu’y t’pète dans face ou qu’l’autre lâche son bout parce qu’un élastique de sentiments brisés ça snap en batinse su’l front, c’est chiant quand ça arrive ça laisse des méchantes cicatrices partout en d’dans-dehors.

Mais notre élastique à nous y’est solide même étiré à son maximum notre amour se tient d’ssus comme un funambule sans jamais perdre l’équilibre, y met un pied devant l’autre et fait un pas à la fois en allant toujours par en-avant jamais en reculant c’est ça qu’y’est beau avec le nous.

C’est juste que des fois j’voudrais tirer plus fort sur l’élastique vraiment fort plus fort encore, tellement fort que j’te tire jusqu’à moi parce que le temps est long dans le loin pis dans le t’es-pas-là.

J’te fais confiance je l’sais qu’tu lâcheras pas ton bout d’l’élastique, je l’sais qu’tu laisseras pas tomber notre amour-funambule tête première se péter l’nez sur trois heures d’asphalte ou s’fendre le coeur en d’ssous d’un pneu d’char à St-Glin-Glin-d’Patente, tu y tiens à notre nous autant qu’moi.

Pis trois heures de route ça s’fait bien quand c’est pour me blottir dans ton loin, la radio m’chante des tounes d’amour quétaines sur « Rock Matante » elle essaie d’me raconter des histoires plus belles que la nôtre mais ça existe pas on s’en écrira une toune.

Alors non j’ai pas peur de la distance, t’façon même quand on est loin nos coeurs sont toujours ensemble attachés par un élastique de sentiments pis nos mots doux s’promènent dessus ils maîtrisent l’art du funambulisme.

Pis nos mots doux traversent des kilomètres d’asphalte beaucoup d’asphalte trois heures d’asphalte mais maudit qu’nos coeurs ont d’l’équilibre.

Advertisements

5 réflexions sur “L’amour est un funambule

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s